Par des ACAA
pour Vous
EccoMotors,
des solutions économiques et écologiques pour votre moteur.
Le Pataplume
de Jean-Claude et Fabien Léger,
le Pataplume monoplace et le Pataplume II, ULM biplace côte à côte.
Les Cahiers du Ménestrel
de Jean-Claude Afflard,
l'encyclopédie de la construction amateur.
Hélices Valex
Jacky Greziller
- Hélices sur mesure en bois,
- bois aéronautiques
Un savoir-faire inégalé, des équipements de haut niveau.
    • Haut de la page
    • Accueil
    • Derniers articles
    • Recherche
    • Forum
    • Agenda
    • Boutique
    • Liens
    • Contacts
    • Localiser les ACAA

Les Aéro-Constructeurs Amateurs Atlantique

Constructeurs amateurs d'Avion et d'ULM.
BébéJodelRouge.jpg

Nicollier Henri --Concepteur--

 

 

 

 

Premier dessin du HN 433 "Ménestrel" Henri Nicollier.

 

 

HN : la Saga des Ménestrel

 

 

  

 

Henri Nicollier, jeune vélivole, projette à 16 ans la construction d’un avion après avoir découvert le fameux bouquin de Mignet : le "Sport de l’Air". Il passe en revue les rares avions possibles de l’époque, et décide de concevoir (et de construire) son propre avion; il élabore plusieurs projets, et son choix se fixe sur un monoplace tout en bois, aux formes galbées. Ci-dessus le tout premier dessin de ce qui deviendra le Ménestrel. Henri se lance dans la construction de son prototype avec confiance. Son atelier : un coin du hangar sur le terrain de Besançon/Thise, mais il se heurte au scepticisme général des membres du club local. Il parviendra tout de même à finaliser sa construction et c’est dans l’indifférence générale qui effectuera le premier vol du F-PKXO à Thise, le 25 Novembre 1962. L’avion n’a depuis subit aucune modification..

Le HN 433 "Ménestrel" sera également construit en amateur à 6 exemplaires. Parmi les constructeurs deux copains de travail : Bernard Cintrat et Jean Claude Afflard qui construirons les N°37-PYJZ et 43–PYKA. Ils modernisent totalement l’avion pour le rendre très attrayant aux yeux des amateurs de l’époque (1982). Ainsi modifié l’avion prendra la dénomination de HN 434 "Super Ménestrel". Il sera plus confortable avec une cabine agrandie et également plus simple à construire par suppression de plusieurs renforts d’aile inutiles.

Une nouvelle liasse de plans sera mise au point, avec les mêmes qualités de clarté et de qualité des dessins, qualités qui ont fait la réputation des plans de Nicollier, ce dernier étant par ailleurs un architecte doublé d’un artiste de talent.

Le HN 434 "Super Ménestrel" N°01 F-PYXE (prototype construit par Henri Talagrand) a fait son premier vol le 4 Novembre 1986 à TOL (Tarbes-Lourdes)

 

Triptyque du HN 433 "Ménestrel"

 

Le HN 433 "Ménestrel" N°01 - prototype construit par Henri Nicollier.

 

Henri Nicollier aux commandes de son HN 433 "Ménestrel".

 

Le HN 433 en construction par B.Cintrat et J.C.Afflard

 

Les HN 433 "Ménestrel" N°37 (futur F-PYJZ) et N°43 (futur F-PYKA)

 

Première mise en croix dans le grenier du menuisier local : Mr Colas de Loché (28)

Le second longeron est en attente, suspendu aux poutres.

 

Construction de l’aile : montage des ailerons avec vrillage.
 

Premier rassemblement de Ménestrel à Chartres en 1980.

Le F-PYKA et le F-PYJZ ne volaient pas encore. Alain Messelot était venu rendre une petite visite d’encouragement avec son JQ, après une longue navigation : Gray-Chartres.

 

Le HN 433 "Ménestrel" revu et modernisé, il donnera naissance au HN 434

 

Photo : J.P David

 

Photos : Mathieu Vincent

 

HN 434 construit par Alain Jeunehomme (Le Pecq-78) - Photo JP.Caillaud

 

HN 434 « Super Ménestrel » construit par Roland Lamglait (de Gardane) accompagné de son tout petit frère (à pédales) du même constructeur.

 

 

Le HN 435 RL "Ministrel"

Malgré les améliorations apportées au Ménestrel d’origine (devenu HN 434), un amateur, Roland Lamglait, souhaitait disposer d’un avion encore plus moderne et plus confortable. A partir des plans du HN 434 et avec l’accord de Henri Nicollier, Roland Lamglait entreprit de construire une version encore améliorée, agrandie et modifiée du Ménestrel. Ce sera le HN 435 "Ministrel". Cette version est munie de volets, d’un moteur Limbach de 70cv, d’une cabine encore plus large, d’une envergure légèrement réduite, d’un coffre plus vaste, d’une verrière coulissante etc… tout en conservant les bases et formes de construction du HN 434.

Premier vol 13 Octobre 2001 – Aix les Milles

 

Le HN 435 "Ministrel" construit par Roland Lamglait.

 

 

Le HN 500 "Bengali"

Dans les années 1965, Henri Nicollier débute l’étude et la construction d’un biplace équipé d’un moteur Continental 100cv qu’il destine à son usage personnel, pour voyager à deux et confortablement. Ce sera le HN 500 "Bengali" dont le premier vol date de Juillet 1988. Ci-dessus la première esquisse de ce bel avion qui sera longtemps utilisé par Henri Nicollier.

 

Le HN 500 "Bengali" F-PFHN à train tricycle et moteur O-200 - constructeur Henri Nicollier. Il appartient maintenant au GPPA d’Angers/Marcé

 

Le Bengali sera présenté dans la presse Américaine sous la dénomination de "Pacific", équipé d’un moteur Continental de 90cv et d’un train classique.

 

HN 500 "Bengali"

 

 

HN 600 « Week-End »

Henri Nicollier a étudié dans les années 70 un monoplace résolument plus moderne que le Ménestrel, destiné à remplacer son HN 433. Le succès remporté par ce dernier a totalement éclipsé ce joli petit monoplace qui de nos jours, classable dans la catégorie ULM, rencontrerait un beau succès. Ce prototype n’a encore pas été construit à ce jour.


Du monoplace HN 600 "Week-End" sera tiré une version biplace : le HN 800 "Week-End II"

 

 

Le HN 800 “Week-End II” (pour biplace)

Directement extrapolé du monoplace HN 600, Henri Nicollier à dessiné et calculé une version biplace, train tricycle à lames, dont la principale innovation en est le volet monobloc qui courre d’une aile à l’autre, y compris sous le fuselage, ce qui est très efficace.

L’unique HN 800 actuellement en vol a été construit par Alain Léger (de Jonzac), l’avion initialement certifié en CNRA, F-PLEG a été passé en catégorie ULM au vu d’une masse à vide le permettant : 260kg .

Premier vol en Octobre 2010 à Jonzac (17).

Photo J.P.Caillaud

 

Le moteur Jabiru du HN 800 "Week-End II" - photo J.C. Afflard

 

Photo J.P.Caillaud

 

Le HN 800 "Week-End II" en version CNRA - photo J.C. Afflard

 

Un grand volet unique : particularité du HN 800 CNRA et ULM.

 

Le Prototype du HN 800 en construction chez Alain Léger. - Photos J.C. Afflard

 


Triptyque du HN 800 "Week-End II"

 

Alain Léger et son ULM - HN 800 "Week-End II" - photo J.C. Afflard

 

 

 

Le HN 700  "Ménestrel II"

Nous terminerons cette présentation des avions signés Henri Nicollier par l’appareil "phare" de la gamme : le biplace HN 700.

En construisant une transformation très réussie du monoplace Jodel D-92 en biplace, Alain Cauchy était loin de se douter du succès de l’opération, son DC-1 (Délémontez/Cauchy) directement issue du Bébé Jodel était une vraie nouveauté, cet avion simple et économique à construire donnera naissance à toute une lignée de biplace d’amateur : du CNRA Jodel D-18 à train classique ou D-19 (tricycle) au D-185 ULM à train classique et D-195 ULM tricycle.

Suivant la même voie, et les mêmes principes, Henri Nicollier a su transformer son monoplace HN 434 en biplace, tout en conservant les lignes du monoplace tant appréciées des amateurs. Ainsi est né le HN 700 Ménestrel II.

Avant même la finalisation de la liasse de plans, plusieurs constructions étaient lancées, dont les plus avancées : celles de Bernard Cintrat, déjà constructeur du monoplace HN 433, et celle entreprise au centre RSA de Montauban, c’est cet appareil qui sera achevé le premier, sous la direction de Charles Roussoulière, il portera le N°01 F-PZMV, et a effectué son premier vol en Juillet 1989. Le HN 700 rencontre un franc succès auprès des amateurs, à ce jour c’est plus de 70 appareils qui ont étés construits tant en France qu’à l’étranger (Angleterre, Italie, Espagne, Belgique, Allemagne, Portugal, Finlande, Irlande, Nouvelle Zélande… sans compter les pays Nordiques et de l’Est hors contrôle..)

 

HN 700 construit par Bernard Cintrat – Moteur Subaru réducté.

 

Magnifique HN 700 construit par Didier Durand – Moteur Rotax réducté.

 

Le HN 700 Prototype construit au Centre Quercy Rouergue de Montauban

 

Une adaptation apportée sur un HN 700 par Max Mallet : un train tricycle inspiré du Quecy. Ainsi transformé l’avion gagne énormément en facilité de pilotage par vent de travers et curieusement, sa ligne rétro n’en souffre pas … un exemple à suivre !!

 

Triptyque du HN 700 "Ménestrel II" Idéal pour voyager confortablement à deux : le HN 700.

 

Ici le HN 700 F-PAVX construit par Jean louis Arvaux, un des premiers HN 700 construit.

 

Le moteur Subaru installé sur le HN 700 de Bernard Cintrat.

 

Caractéristiques des avions Nicollier

       

HN-434

Super Ménestrel

   

HN-500

Bengali

   

HN-600

Weekend

   

HN-700

Ménestrel II

   

HN-800

Weekend II

   

HN-435 RL

Ministrel

 
Place 1 2 1 2 2 1
Envergure 7m 8,39m 7m 7,80m 7,68m 6,57m
Longueur 5,42m 6,20m 5,25m 5,30m 6,05m 5,61m
Surface alaire 8,20m² 11,25m² 8,15m² 9,80m² 9,46m² 7,10m²
Moteur VW 50 Cv

Continental

100 Cv

VW 50 Cv

Limbach

L-2000 70 Cv

Jabiru

2200 80 Cv

Limbach

L-2000 70 Cv

Masse à vide 210kg 395kg 190kg 282kg 260kg 260kg
Masse max 330kg 650kg 300kg 500kg 520kg 404kg
Vc 75% 160km/h 200km/h 160km/h 185km/h 180km/h 220km/h
Vne 250km/h 280km/h N.C. 250km/h 250km/h N.C.
Vso 55km/h 80km/h N.C. 80km/h 60km/h 60km/h

Carburant

36 L 121 L N.C. 72 L 84 L 75 L
Autonomie 3h15 4h00 N.C. 5h00 N.C. 3h30
Prix des plans 250€ N.C. N.C. 340€ 340€ N.C.

Diffusion

des

plans

  Henri Nicollier

  13 Rue de Verdun - 25000 - Besançon

  tél : 03 81 53 57 01

     

 

 Jean-Claude Afflard.